Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Les auto-entrepreneurs (France)

Les auto-entrepreneurs (France)



36 % des auto-entrepreneurs immatriculés au premier semestre 2014 sont actifs sous ce régime trois ans après leur immatriculation. La proportion d'actifs est plus élevée dans la santé humaine et l’action sociale (60 %) et dans l’enseignement (48 %).

Elle est plus faible dans la construction (36 %), les activités spécialisées, scientifiques et techniques (36 %) ou le commerce (28 %).

Les auto-entrepreneurs sont moins pérennes que les entrepreneurs individuels classiques

Les auto-entrepreneurs des services principalement aux ménages sont les plus pérennes

La pérennité augmente avec l’âge de l’auto-entrepreneur

Une pérennité plus élevée dans les communes rurales

La pérennité croît avec le montant de l’investissement initial

Les auto-entrepreneurs en activité principale sont plus pérennes

Un chiffre d’affaires annuel moyen de 10 300 euros

Les activités les plus rémunératrices ne sont pas forcément les plus pérennes

La moitié des auto-entrepreneurs sont satisfaits de leur chiffre d’affaires

Les auto-entrepreneurs en activité principale déclarent le plus de problèmes de trésorerie

Auto-entrepreneurs immatriculés en 2014 : trois ans après, 36 % sont actifs - Insee Première n°1765






Information du document
Date du document
juillet 2019

Type de contenu
Chiffre-clé

Sources
INSEE, Institut national de la statistique et des études économiques