Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Le sentiment d’utilité des études chez les jeunes (France)

Le sentiment d’utilité des études chez les jeunes (France)



En 2016, 45 % des jeunes (âgés de 15 à 34 ans) en emploi estiment que leurs études sont très utiles pour accomplir les tâches demandées dans leur travail et à l’opposé, 33 % considèrent que leurs études sont très peu utiles.

Les enseignements : 

  • Le sentiment d’utilité des études est globalement croissant avec le niveau de diplôme
  • Le niveau d’études explique l’écart dans le ressenti entre femmes et hommes
  • Dans le supérieur, plus le diplôme est élevé, plus il est jugé très utile dans le travail
  • Pour 31 % des diplômés du secondaire, leurs études ne les aident pas du tout dans leur travail
  • 46 % des jeunes qui jugent leurs études pas du tout utiles occupent des emplois non qualifiés
  • 23 % des personnes qui jugent leurs études inutiles dans leur travail souhaitent changer d’emploi

45 % des jeunes en emploi considèrent que leurs études les aident beaucoup dans leur travail - Insee Focus n°153






Information du document