Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Mobilité des frontaliers (Grande Région)

Mobilité des frontaliers (Grande Région)



L'intensification de la mobilité transfrontalière des travailleurs n'est pas observée dans toutes les régions de la Grande Région. Si les mobilités vers le Luxembourg et en Wallonie augmentent significativement depuis dix ans (bien que dans des ordres de grandeur différents), les Länder fédéraux allemands enregistrent un recul du nombre de travailleurs entrants, majoritairement originaires de France.

La région française Lorraine reste la région d'origine de travailleurs la plus importante, avec environ 112 000 frontaliers sortants.

Le Luxembourg est la principale destination des frontaliers lorrains (88 300) et le Grand-Duché reste le principal pôle d'attraction des frontaliers dans la Grande Région, avec 180 000 frontaliers entrants recensés début 2017 (soit près de 45% de l’emploi total du Luxembourg).

En 2017, 15 500 Lorrains se rendaient en Sarre et 1 400 en Rhénanie-Palatinat. En direction de la Wallonie, ce sont près de 5 300 Lorrains qui franchissent chaque jour la frontière.

Situation du marché de l’emploi dans la Grande Région






Information du document
Mobilité des frontaliers (Grande Région)


Date du document
janvier 2019

Type de contenu
Analyse

Sources
OIE, Observatoire Interrégional du marché de l'Emploi Région Grand Est

URLs complémentaires

Tous les cahiers