Oref Grand-Est
OREF Grand Est

L'inégalité des chances est d'abord éducative (France)

L'inégalité des chances est d'abord éducative (France)



Le niveau de diplôme se révèle doublement déterminant : il influence directement le niveau de rémunération de l’individu, mais aussi celui de son éventuel conjoint, qui appartient bien souvent au même milieu social que lui.

Un enfant d'employé de ménage a 12% de chance de faire partie des 20% des plus aisés (un enfant de médecin 50%).

À sexe, âge et origine, l'écart moyen de niveau de vie entre un enfant de cadre supérieur et un enfant d'ouvrier non qualifié, s'élève à 1 000 euros par mois.

Cette étude est conduite sur l’Échantillon démographique permanent (EDP). Il s’agit pour la France de la plus importante et de la plus ancienne base de données de « panel », c’est-à-dire de suivi d’individus au cours du temps. Produite tous les ans par l’Insee depuis 1967, cette base contient de nombreuses informations biographiques concernant tous les individus nés certains mêmes jours de chaque année. L’EDP collationnait au départ les évènements d’état civil (naissance, mariage, décès, etc.) ainsi que les bulletins de recensement (lieu de résidence, situation de famille, diplôme, profession, etc.). Il a été enrichi ces dernières années d’autres informations : données de salaires via les déclarations annuelles de données sociales (DADS), données de niveaux de vie via les déclarations fiscales appariées aux fichiers de prestations sociales.

Nés sous la même étoile ? Origine sociale et niveau de vie






Information du document
Date du document
juillet 2018

Type de contenu
Analyse

Sources
France Stratégie