Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Le devenir des CUI (Grand Est)

Le devenir des CUI (Grand Est)



Cette étude porte sur les sortants de CAE et CIE sur le périmètre de la région Grand Est : 13 954 personnes sont sorties de CUI en 2014, dont 9 348 du secteur non marchand (CAE) et 4 606 du secteur marchand (CIE).

Le contrat unique d’insertion prévoit une formation et/ou un accompagnement professionnel pour son bénéficiaire et une aide financière pour l’employeur. Il vise à faciliter l’embauche des personnes ayant des difficultés à trouver un emploi. Ce contrat se décline en deux volets : - le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUICAE) s’adressant au secteur non marchand, - le contrat initiative emploi (CUI-CIE) concernant le secteur marchand

L’insertion en emploi est plus importante après un contrat aidé dans le secteur marchand qu’elle ne l’est après un contrat aidé dans le secteur non marchand. Si les deux déclinaisons du CUI ont pour objectif à moyen terme l’amélioration des chances d’accès à l’emploi, par la mise en œuvre d’action de professionnalisation pendant la durée du contrat, ils se distinguent quant à l’objectif de court terme.

- Dans le secteur non marchand, le CUI-CAE vise la création nette d’emploi en s’adressant à des organismes qui ne disposent pas des moyens de créer un poste sans la subvention liée au contrat. Ils sont destinés aux organismes sans but lucratif et concernent des activités d’utilité publique qui couvrent des besoins collectifs et n’ont donc pas systématiquement vocations à être pérennisés. Ils s’adressent d’ailleurs essentiellement à un public souvent très éloigné de l’emploi (chômeurs de longue durée, bénéficiaires de minima sociaux...). On peut donc s’attendre à ce que l’insertion en emploi soit moins fréquente à l’issu du CAE.

- En ce qui concerne le CUI-CIE, l’Etat n’en accorde qu’un nombre restreint. Le taux de prise en charge du CIE étant nettement inférieur à celui du CAE, la subvention ne constitue pas la raison essentielle à la création d’emploi, celui-ci répond par conséquent à un besoin existant. Il s’agit alors en quelque sorte d’une pré-embauche. On peut donc s’attendre à ce que l’insertion en emploi soit plus fréquente

Le devenir à 6 mois des personnes sorties de contrat unique d'insertion en 2014




Producteur
Autre, non OREF

Rubriques
Demandeurs d'emploi

Type d'étude
Etudes Grand Est
Thèmes
Insertion professionnelle

Dimension temporelle
Hier et aujourd'hui