Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Bilan du CDI intérimaire

Bilan du CDI intérimaire



Le CDII est un dispositif encore récent, qui par son aspect novateur a généré des perturbations dans le système d’acteurs concerné : agences d’emploi, intérimaires, entreprises utilisatrices. L’accès à la formation et les mobilités professionnelles dans le cadre du CDII semblent encore limitées.

Il monte en puissance de façon régulière depuis la Loi Rebsamen, mais donne encore lieu à des approches sensiblement différenciées selon les enseignes.

Très dual, le CDII a été identifié par les enseignes comme un dispositif porteur d’opportunités, (diversement appréciées selon les ETT), mais également d’importants risques.

Les profils et parcours des intérimaires ayant signé un CDII traduisent très clairement ces pratiques de limitation du risque : le CDII bénéficie surtout à des intérimaires travaillant depuis déjà un certain temps avec leur agence d’emploi, présentant une forte intensité d’emploi préalablement au CDII.

Si la dynamique d’amplification du dispositif se poursuit, alors les enseignes vont être confrontées à plusieurs défis, notamment à la diversification : des profils d’intérimaires, des trajectoires en intérim (types d’emplois, de missions, d’EU), des pratiques d’accompagnement.






Information du document
Date du document
octobre 2018

URLs complémentaires

Le rapport