Oref Grand-Est
OREF Grand Est

Bac pro 3 ans : comment s'insèrent-ils ? (France)

Bac pro 3 ans : comment s'insèrent-ils ? (France)



Parmi les sortants de la Génération 2013, se trouvent, pour la première fois, les détenteurs du nouveau baccalauréat professionnel en trois ans. Au printemps 2016, six jeunes de cette génération sur dix travaillent, un sur quatre recherche un emploi et un sur vingt est inactif.

Les jeunes préparant un baccalauréat professionnel ont suivi des trajectoires plus favorables que celles des sortants de niveau V, puisque 58% d’entre eux connaissent une trajectoire d’accès durable ou progressif à l’emploi tandis que 21% se maintiennent aux marges de l’emploi. Les sortants de CAP, eux, rencontrent plus de difficultés.

Par ailleurs, dans ce contexte de pénurie d’offres d’emploi, sortir de formation avec un diplôme protège des difficultés d’insertion durables.

Fait notable par rapport aux observations de la Génération 2010, en comparaison avec les diplômés de niveau V (CAP), les bacheliers professionnels de la Génération 2013 sont plus fréquemment en emploi (69% contre 64%) mais accèdent moins aux emplois qualifiés (61% contre 65%). Il s’agit d’une inversion de tendance par rapport à la Génération 2010, où les diplômés de CAP étaient qualifiés à 58% contre 62% des bacheliers professionnels.

L’entrée sur le marché du travail des jeunes de la voie professionnelle rénovée






Information du document
Date du document
juillet 2018

Type de contenu
Analyse

Sources
CEREQ, Centre d'Études et de Recherches sur les Qualifications