Si vous rencontrez des difficultés pour lire ce message, rendez-vous à cette adresse :
http://oref.grandest.fr/newsletters
test - OREF Alsace

test

Table des matières

  • Suivi mensuel des contrats de professionnalisation (Grand Est)
  • Artisanat : reprise d'entreprises (Alsace)
  • Altkirch : Portrait de territoire
  • Comment les entreprises recrutent leurs cadres (France)
  • Luneville : Portrait de territoire

Suivi mensuel des contrats de professionnalisation (Grand Est)

995 entrées en août 2017 (soit un cumul de 5 803 sur 2017/ 12 061 en 2016). Détail par département.
Source : DIRECCTE Grand Est, Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi
 
Lire la suite
 
Artisanat : reprise d'entreprises (Alsace) - OREF Alsace

Artisanat : reprise d'entreprises (Alsace)

L’agence d’urbanisme de la région mulhousienne, la Chambre de métiers (CMA) d’Alsace et l’Agence de développement et d’urbanisme de l’agglomération strasbourgeoise (ADEUS) exposent dans cette publication la question de la transmission-reprise des entreprises artisanales en Alsace, avec pour ambition de montrer l’intérêt de favoriser cette pratique entrepreneuriale :
Source : AGEFIPH Alsace, Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des personnes Handicapées
 
Lire la suite
 
Altkirch : Portrait de territoire - OREF Alsace

Altkirch : Portrait de territoire

Source : OPEQ, OREF Champagne-Ardenne
 
Lire la suite
 

Comment les entreprises recrutent leurs cadres (France)

L’APEC publie son enquête annuelle « sourcing cadre » depuis 2009 sous forme d’entretiens téléphoniques menés auprès de 1400 entreprises (d’au moins 50 salariés) qui portent sur le « dernier recrutement externe d’un cadre réalisé dans l’entreprise depuis moins d’un an ».
Source : APEC, Association pour l'emploi des cadres
 
Lire la suite
 

Luneville : Portrait de territoire

Source : OPEQ, OREF Champagne-Ardenne
 
Lire la suite
 
Retrouvez ce document et les précédentes éditions ici
PARTAGER CETTE LETTRE Facebook Twitter Google+ Pinterest LinkedIn
Si vous ne souhaitez plus recevoir la lettre de l’OREF, cliquez ici